A la rencontre des œuvres et des artistes d’Occitanie

PRESENTATION

Initiées depuis décembre 2020 – en pleine crise sanitaire – par la commission Circulation des œuvres et des artistes, des visios-rencontres régulières permettent aux équipes artistiques d’Occitanie de présenter leur démarche de travail et leurs œuvres (en cours de création ou de diffusion) à de nombreux.euses professionnel.le.s (programmateurs, services culturels, élus) connecté.e.s.
Ces rendez-vous virtuels amènent une visibilité bien réelle et un rayonnement plus que jamais nécessaire à la création artistique foisonnante des compagnies issues de nos différents départements d’Occitanie. Retrouvez ci-dessous l’ensemble des œuvres et des compagnies mises en lumière par les agences de La Plateforme interdépartementale des arts vivants en Occitanie lors de ces différentes visio-rencontres.

Compagnies et créations présentées le 20 mai 2021

Cie Les Petites Gens (Théâtre engagé – 66)
Création : Nos Rêvoltes

« J’écris Nos Rêvoltes pour les vingt pour cent d’enfants qui sont suivis par l’aide sociale à l’enfance et qui ne sont jamais présentés comme des héros ou des héroïnes.
J’écris pour les éducateurs et les éducatrices, les assistants et assistantes sociaux, les infirmiers et les infirmières, les psychologues, qui ne sont jamais présentés comme des héros ou des héroïnes non plus.
J’écris pour toutes les défaillances du système, la maltraitance qui vient s’ajouter à la maltraitance. J’écris pour les humains qui tentent de rester debout au milieu du naufrage. J’écris pour que reste de l’humain. Pour considérer l’autre. Considérer. »
Simon Grangeat.

Plus d’infos
Mail : cielespetitesgens@gmail.com

Cie 36 du mois (théâtre d’objet, musique, poésie – 46)
Création : Mise à Nu

Un piano à queue sur un plateau circulaire. Un pianiste en prise avec des notes des siècles passés. Lorem, Monsieur Lorem Ipsum. Sa bulle, un espace en perpétuelle redéfinition. Assis, même nu, sur son tabouret. Il joue du piano parce qu’il aime ça. Quand il joue, le temps s’arrête ou ne compte plus.
C’est un être de spectacle, une figure, un personnage et un spectre…
C’est un corps qui a vécu, les plateaux de théâtre, les pistes de cirque.
Il est chargé de mondes, de voix et d’énergies, comme ce prélude de Rachmaninov qui ressemble à une tempête ; comme le « non merci » de Cyrano.
Une fantaisie de saltimbanque, dernière toquade de Lorem, conteur du presque rien, empilant, avec les notes et les soupirs, anecdotes et questionnements existentiels. Comme pour dire qu’il n’y a pas de forme figée dans un monde en tourbillon et que le jeu, sa mise en scène est le passe-temps le plus sérieusement à même de cerner les grandes questions de l’existence.
Emmanuel Audibert, janvier 2021

Plus d’infos
Mail : contact@36dumois.net

Cie Pedro Pauwels (danse jeune public – 82)
Création : Mirobolant

Une traversée dans l’œuvre de Miro.
Un carré blanc au sol, deux corps disposés de part et d’autre d’espace vierge, leurs regards scrutant cette surface fait de multiples possibles, une (des) feuille(s) de papier blanche(s), comme le peintre face à sa toile, les corps des interprètes disposeront leurs empreintes, malaxeront les matières, bousculeront l’organisation des éléments. Au fur et à mesure, l’ouvrage prend forme, de constructions en déconstructions permanentes, un (des) univers prennent forment aux grés des situations proposées par la rencontre, la confrontation des matières corps/papier. Déstructurant l’espace, jouant des plans, vertical, horizontal, dilatant ses contours, ouverts, fermés …
Disposer, malaxer, accrocher, suspendre (mobiles), c’est une traversée dans l’œuvre de Miro que les interprètes proposeront pour (ré)inventer l’œuvre.

Plus d’infos
Mail : productionciepedropauwels@gmail.com.fr

Cie Les Funambules (théâtre – 81)
Création : Ay Carmela !

Le texte du spectacle est une adaptation de la pièce écrite par Jose Sanchis Sinisterra, un des plus grands dramaturges espagnols contemporains.
Il écrit « Ay Carmela ! » en 1986. Carlos Saura l’a adapté au cinéma en 1990.
Sinisterra évoque un évènement contemporain, la guerre d’Espagne, prologue de la seconde guerre mondiale, et chemine sur une ligne ténue, entre burlesque et tragique. Carmela et Paulino forment un couple de comédiens banal,
de parfaits anti-héros. La pièce fonctionne comme un long flash-back.
L’action s’ouvre alors que tout est fini. Paulino, sans doute porteur de davantage de souvenirs que d’avenir, traîne dans un théâtre vide. Mais l’apparition du fantôme de Carmela va réveiller leurs connivences, leurs jalousies et leurs désillusions. Après avoir été capturé par les troupes franquistes, le duo est contraint de jouer pour un parterre d’officiers et pour quelques brigadistes internationaux.
On découvre ainsi au fil du texte le destin tragique de Carmela,  comme une allégorie de l’Espagne républicaine.

Plus d’infos
Mail : contact@lesfunambules.fr 

Cie Kiroul (théâtre de rue, de texte et d’objet – 32)
Création : Allant Vers

Implantée à Jegun (32) et créée en 1998 par Cyril Puertolas et Dimitri Votano, la Cie Kiroul participe aux actions menées par La Petite Pierre, lieu culturel en plein champs où elle est accueillie de façon permanente. Le désir d’être hétérogène, pluridisciplinaire n’empêche pas l’affirmation de spectacles en spectacles, d’une éthique de travail dans laquelle chaque participant au projet est fortement impliqué et appelé à régulièrement redéfinir sa place et sa fonction. La Cie Kiroul a le souci d’aborder tous les publics, dans un maximum de lieux possibles, dédiés ou non au spectacle. Elle a un penchant pour l’absurde, le décalé comme moyen d’aborder les questions d’aujourd’hui, qu’elles soient sociétales ou politiques. Elle attache beaucoup d’importance à la réflexion sur la relation au public, questionnement qui se concrétise par ses choix esthétiques, scénographiques et par la recherche de registres de jeu brisant le 4ème mur.
Allant vers est une proposition artistique qui s’inscrit dans l’espace public, et qui souhaite, par le biais d’une poésie de l’absurde teintée d’humour et de gravité, amener un public à s’interroger sur différentes perceptions de la réalité. Sommes-nous bien vivants ? Quels chemins souhaitons-nous emprunter ? Nous sommes-nous trompés de direction ? Faut-il rebrousser chemin ? … Il n’y aura évidemment pas de réponse mais une sorte de diptyque théâtral mêlant des bruits de l’Histoire, des imaginaires futuristes, des interrogations très actuelles, une expérience abolissant progressivement les frontières entre acteurs et spectateurs.

Plus d’infos
Mail : ciekiroul@free.fr

Compagnies et créations présentées le 25 mars 2021

l’Apprentie Compagnie (Théâtre – 11)
Création : Homo Sapiens

L’Apprentie Compagnie existe depuis 1997 et est installée dans l’Aude depuis 2018. C’est dans l’Apprentie Compagnie, que Caroline Obin, clown-metteur en scène et pédagogue, multiplie les expérimentations sur le clown à travers des codes de jeu allant du théâtre à la performance, de la scène à l’espace public, de l’art clownesque aux arts plastiques.
La création Homo Sapiens est un travail qui circule entre trois dimensions de recherche de Caroline Obin : sa recherche en tant que pédagogue dans laquelle elle développe une forme primitive et corporelle de clown (Homo Sapiens dialogue entre le krump est le clown, entre l’abstraction et le sens), sa recherche sur le corps social et les fondations sur lesquelles nous avons construit celui-ci (Homo Sapiens est un clan, Homo Sapiens explore nos premières fois) et son intérêt pour une génération sur les épaules desquelles reposent la lourde charge du destin incertain de notre monde et d’un changement d’ère de notre civilisation (d’où venons-nous et pour aller où ?)

Site web : Descriptif
Mail : proserpineclown@gmail.com

Cie La faux populaire (Chant / Cirque – 12)
Création : Le Céleste

« Il fallait bien que cela arrive un jour : tenter « mon aventure », montrer un peu ce que j’ai engrangé dans ma besace, passer de l’interprète (voir co-auteur de son numéro dans le registre du cirque) à celui d’auteur/interprète d’un spectacle dans son intégralité, spectacle d’un genre plus indéfini, ouvert.
Pour autant ce n’est pas une page qui se tourne, ce n’est même pas une page blanche : non, je continue d’écrire ce personnage né dans les créations de Julien Candy ; Le Cirque Misère, puis poursuivi dans le Cirque Portatif (commande de la Verrerie d’Alès PNC) et enfin dans Le Cirque Poussière. »
Hervé Vaysse
Solo joué, chanté, transformé et mêlant théâtre et chant lyrique, Le Céleste est la première création en tant que co-auteur d’Hervé Vaysse (résidant depuis peu en Aveyron) interprète fidèle du circassien Julien Candy, au sein de la compagnie La Faux Populaire.

Site web : www.lafauxpopulaire.com
Mail : unmot@lafauxpopulaire.com

Cie Bachibouzouk Production (Théâtre d’objets – 46)
Création : 4 petits coins de rien du tout (très jeune public)

Mr Machin vit au pays des ronds… Tous les matins, Mr Machin se réveille, saute de son lit, s’étire, ouvre sa fenêtre, regarde par la fenêtre quel temps il va faire aujourd’hui, ouvre sa porte et sort de chez lui.. il tourne en rond ! Tous les matins, Mr Machin installe des maisons… rondes, attrape un oeuf tout…rond et assiste à la naissance du petit rond…aujourd’hui c’est un petit rose ! Hier c’était un vert et puis le matin avant un jaune et puis…Ce matin là dans le nid, il y avait un carré !
Avec quelques formes et couleurs l’auteur nous parle d’égalité et d’équité. Comme il est difficile de ne pas être comme tout le monde, de ne pas rentrer dans les cases, nos codes sont formatés et verrouillés. Comme il serait si simple de s’entraider, d’aller à la découverte de l’autre. La différence ne s’efface pas ! Il faut l’accepter et chercher à l’adapter à notre société

Site web : www.compagniebachibouzouk.fr
Mail : bachibouzouk.compagnie@gmail.com

Cie Qalis (Danse / Musique / Arts numériques – 31)
Création : FORTVNE

Une compagnie transdisciplinaire autour de la danse, la musique et les arts numériques, créée en 2015 après trois années de recherche sur la pièce-génèse « Tempus Fugit ». Qalis change de forme au fil des projets et des collaborations, cherchant la transversalité et l’écoute à travers les corps et les sons.
FORTVNE : un plongeoir métallique, comme un pont brisé vers nulle part, d’où tout se forme. En haut se construit l’univers sonore. En bas, on s’immerge dans les profondeurs du mouvement, on glisse vers un ailleurs.Ce solo clôture le triptyque autour du geste sonore débuté en 2016.Au plus près de la matière, du corps, du mouvement sensible, comme un zoom dans un espace vertical restreint duquel le public se tient proche. Autour de l’idée de circularité et de transformation, danse et musique s’incorporent dans cet univers plastique plein de possibles. Le personnage et ses petits rituels, traverse cet espace, pris dans une sorte de roue de fortune qui tourne. Inexorablement.

Site web : https://duoqalis.jimdofree.com/
Mail : qalis.diffusion@gmail.com

Cie La Face B (Danse – 31)
Création : Either Way – D’une manière ou d’une autre

La compagnie La Face B se veut à la fois être un outil de création au service de la nécessité d’une expression connective mais également, un axe de partage et de transmission de sa discipline.
A travers ce solo, je désire explorer notre rapport à la perte, l’errance et chercher par quels moyens on parvient à se retrouver. Dans la notion de perte, j’inclus ce que l’on donne consciemment ou pas, ce que l’on oublie, ce qui nous est arraché ou repris, ce que l’on abandonne, ce que l’on offre sans compter, ce que l’on rejette, ce que l’on enterre. Toutes ces pertes sont comme des petites morts qui nous créent. Je les conçois comme des pierres qui construisent nos chemins. Chemins sur lesquels il est souvent nécessaire de se perdre pour avancer. Quelles que soient les façons de faire, le dessein reste le même mais seul m’importe ici le cheminement.« 
Sarah Cerneaux, chorégraphe et interprète.

Dossier de création : https://drive.google.com/file
Mail : cie.lafaceb@gmail.com

Compagnies et créations présentées le 21 janvier 2021

R.A.M.a (Danse – 34)
Création : Frérocité

Compagnie chorégraphique créée en 2006 par le chorégraphe Fabrice Ramalingom, R.A.M.a rassemble des collaborateurs venus de pays et d’horizons différents. Ses pièces ont la particularité d’être autant de prétextes/espaces où Fabrice Ramalingom aime à convoquer des paradoxes (l’homme et l’animal, la communauté et  l’individualité, la présence et l’absence).
Le prochain spectacle, Frérocité souhaite questionner le concept de fraternité en annulant toutes ses formes, en faire une sorte de raisonnement par l’absurde, en espérant qu’il y aura bien, au final, une once de fraternité quelque part en nous qui subsiste. Cette pièce questionnant l’effondrement et la question du vivre ensemble réunira  en chaque lieu de diffusion danseur.se.s professionnel.le.s et un groupe d’amateur.e.s impliqués au processus de création.

Site web : https://www.rama.asso.fr/
Mail : lucpaquier@gmail.com

Acétés (Théâtre Musique – 46)
Création : Traque

Compagnie installée dans le Lot depuis 2007, la Cie Acétés a pour singularité de travailler autour de l’œuvre d’écrivains francophones vivants, au propos fort et engagé. Dans la prochaine création, intitulée Traque, Cédric Brossard met en scène un texte d’Hakim Bah, une fiction pour 4 comédiens et 2 musiciens, sous la forme d’un western, autour de la figure de Bouygues. Ce sont l’histoire familiale et la figure du père, fondateur de l’entreprise, qui servent de point de départ à l’écriture. Rapidement, l’auteur s’affranchit du réel pour plonger dans le western, et la magie opère ! Cette création est le deuxième volet d’un projet de trilogie de western électro africain intitulé « la trilogie du CFA », dont chaque volet est confié à un dramaturge différent : Gustave Akakpo pour le premier et Dieudonné Niangouna pour le troisième. La compagnie explore l’univers des auteurs avec lesquels elle chemine sous forme de compagnonnage.

Site web : https://acetes.fr
Mail : cieacetes@gmail.com

La Main Harmonique (musique vocale de la Renaissance – 32)
Création : Josquin com(m)e bach

Renouveler l’interprétation des polyphonies de la Renaissance et du baroque naissant et imaginer des correspondances avec la création artistique aujourd’hui, restaurer et donner à entendre des partitions retrouvées, défricher de nouveaux répertoires, telles sont les grandes orientations artistiques qui guident Frédéric Bétous et l’ensemble La Main Harmonique.
2021 marque le 500ème anniversaire de la mort de Josquin des Prés, le premier grand maître de la polyphonie vocale des débuts de la Renaissance et sans doute la figure centrale de l’école franco-flammande. Dans ce programme, Josquin com(m)e bach, les interprètes oscilleront donc entre les œuvres de Josquin et des pièces plus tardives des compositeurs allemands Schein et Schütz, écrites presque 100 ans plus tard, pour finir par la polyphonie de Jean-Sébastien Bach.

Site web : https://www.lamainharmonique.fr/fr/accueil/
Mail : contact@lamainharmonique.fr

Collectif Décomposé (Théâtre – 65)
Création : Dans la solitude des champs de coton

Après 12 ans en Nord Pas De Calais, le Collectif Décomposé, fondé par Eric Durand et Anne-Lise Blin, a souhaité donné un nouveau souffle en s’implantant en milieu rural, dans les Hautes-Pyrénées, et ainsi se rapprocher des habitants plus éloignés de l’offre culturelle. Le travail de la compagnie se caractérise par des créations théâtrales résolument tournées vers la danse, la mise en scène du corps, mais également la musique. Dans sa prochaine création, le Collectif Décomposé met en scène une œuvre majeure de la littérature contemporaine française, Dans la solitude des champs de coton, avec une approche sonore et musicale fin de déployer différentes facettes de l’œuvre de Koltès.  Ce projet de mise en scène sera construit pour être représenté « hors-les-murs », dans des espaces extérieurs et/ou intérieurs qui ne sont pas, a priori, destinés à la représentation du spectacle vivant.

Site web : www.letheatredecompose.com
Mail : letheatredecompose@gmail.com

Pourquoi, le chat ? (Danse contemporaine – 11)
Création : ImpACT

Créé en 2014 par la danseuse et chorégraphe Camille Cau, Pourquoi, le chat ? est une compagnie basée à Carcassonne, mêlant étroitement l’aspect plastique à l’écriture chorégraphique. Pour sa prochaine création, c’est après plusieurs entretiens et temps de travail auprès d’enfants que la chorégraphe a décidé que ImpACT leur serait destiné, comme un hommage à leur engagement écologique, leur imaginaire sans limite dans les solutions envisageables, et un témoignage de leurs préoccupations pas si éloignées de celles des adultes. Au-delà de l’aspect écologique, ImpACT questionne aussi le mot « écosystème » dans une approche plus sensible et plastique.

Site web : https://pourquoilechat.fr/
Mail : pourquoilechat@hotmail.fr

Compagnies et créations présentées le 3 décembre 2020

Musicadines (Musique – 81)

La Cie Musicadines, sous la direction artistique de Nadine Rossello, a produit une quinzaine de spectacles mêlant chants, musiques, polyphonies méditerranéennes et polyphonies corses féminines et mixtes. Après la réalisation de 12 albums à ce jour, un 13e est en préparation pour 2021 avec le Label PSALMUS. La Cie Musicadines propose aussi diverses formations autour de la voix chantée, que ce soit en France ou à l’étranger (polyphonies corses, interprétations de musiques traditionnelles) ainsi que des interventions scolaires.

Site web : https://ciemusicadines.blogspot.com
Mail : musicadines@free.fr

Ah ! Le Destin (Théâtre – 31)
Création : L’Alcool et la Nostalgie

Ah! Le Destin défend un théâtre poétique et engagé qui s’adresse à tous·te·s. En adaptant des œuvres du répertoire ou en s’appuyant sur des écritures contemporaines, le travail de la compagnie se veut festif, désorientant et exigeant. Après Caligula de Camus, V.H. création collective, Yvonne, princesse de Bourgogne de Gombrowicz et Marie Tudor d’Hugo, Clémence Labatut met en scène son prochain spectacle, prévu à l’automne 2021. L’Alcool et la Nostalgie, adapté du roman de Mathias Enard, est un voyage introspectif à bord du Transsibérien qui nous entraîne à travers la Russie. L’histoire d’un trio, détruit par la passion amoureuse, nous interroge sur la perte de notre jeunesse, sur la mort de nos idéaux révolutionnaires et de nos utopies. C’est un spectacle poétique et sensible qui s’adresse à tous·tes. Un hymne à la vie !

Site web : https://www.ahledestincompagnie.com
Mail : ahledestincompagnie@gmail.com

ProDiGes (Danse et Musique – 12)
Création : Dervish TanDances

ProDiGes est une association de production et de diffusion de spectacles vivants implantée en Aveyron depuis 2001. Collectif d’artistes favorisant les expériences artistiques de découvertes culturelles, d’apprentissage et d’échanges, ProDiGes produit en 2019 une reprise (avec réduction du plateau artistique) du spectacle musico-chorégraphique Dervish TanDances. La création de ce spectacle émane d’un désir de traiter plus amplement du thème de l’interculturalité, et de réunir au sein d’un même spectacle des artistes issus de milieux, d’origines et de cultures différents.

Site web : http://www.prodiges-culture.fr/dervish-tan-dances
Mail : dervishtandances@gmail.com

La Rotule (Théâtre – 46)
Création : Daniel dans la nuit

La Rotule est un producteur de spectacles créé en 2018, qui rassemble en son sein les compétences pour écrire, créer, fabriquer et produire un spectacle. Les créations de la Rotule allient un travail très analogique et artisanal à des idées et des technologies actuelles. Ainsi, dans le projet Daniel dans la nuit, nouvelle création à destination du très jeune spectateur (0 à 4 ans), la technique du mapping est associée au film d’animation en papier découpé. Les spectacles de la Rotule allient beauté, poésie, émerveillement, mais aussi le rire et le second degré.

Mail : cielarotule@gmail.com

Alba Delmont (Musique – 82)

Alba c’est une voix chaleureuse, envoûtante. Une présence pétillante, un regard vif, une énergie communicative.

Le duo Alba Delmont propose des créations originales, entre la pure tradition de la chanson française et les chanteurs à textes espagnols et latino-américains. C’est la fusion entre la musique de Nicolas Boudes, compositeur multi-instrumentiste, et les textes exigeants alliés au sens de la mélodie d’Alba Delmont. Avec ses musiques et textes originaux portés par un timbre aux accents almodovariens, Alba s’inscrit dans la lignée des cantautores espagnols et latinoaméricains.

Site web : www.albadelmont.com
Mail : albadelmont@gmail.com

OBRA (Théâtre physique – 32)
Création : IBIDEM

Créée en 2007 par Kate Hannah Papi et Oliviero Papi, OBRA est une compagnie pluridisciplinaire et internationale basée dans le Gers. L’approche créative d’OBRA s’incarne dans une relation entre le langage poétique et la vie physique du comédien, en adaptant des textes non destinés à la scène pour créer un théâtre innovant pour un public contemporain. IBIDEM, spectacle crée à l’automne 2019, est une célébration anarchique et poétique d’un lieu et d’une rencontre, une méditation rythmique et physique sur les traces que nous laissons derrière nous, dans un monde qui se transforme plus rapidement que nous.

Site web : http://www.obratheatre.co/accueil/
Mail : contact@obratheatre.co

Label Manivelle / Etienne Lecomte (Musiques du monde – 11)
Création : Nomades

Nomades est la réunion de quatre instrumentistes, Alaoua Idir (oud) et les musiciens du Funambules Trio que sont Etienne Lecomte (flûtes), Alain Angeli (sax alto) et Laurent Guitton (tuba). Ce quartet est marqué par dominantes plurielles bien particulières : le jazz, la musique contemporaine, le rock, avec une ligne musicale méditerranéenne. Né au moment où les migrations depuis la Syrie en Europe étaient médiatisées, Nomades est l’occasion de montrer aux spectateurs.trices que la rencontre et le partage sont possibles, réunissant des musiques de part et d’autre du bassin méditerranéen.

Site web : http://labelmanivelle.com/fr/groupes/funambule/nomades
Mail : contact@labelmanivelle.com

Sylvain Huc (Danse – 31)
Création : Wonderland

Depuis 2010 et ses débuts de chorégraphe, Sylvain Huc fait du corps un infini terrain de jeu. Sa compagnie – la compagnie Sylvain Huc – est aujourd’hui soutenue au sein du réseau des Centres de développement chorégraphique nationaux. Wonderland, pièce chorégraphique jeune public, est l’une de ses prochaines créations 2021. Loin de la narration, Wonderland ouvre des « espaces narratifs ». La danse n’y raconte rien d’autre que sa propre énigme. L’évocation et la suggestion font place à l’imaginaire de chacun et invitent à s’approprier l’œuvre, ses incertitudes, ses contradictions et ses faux-semblants. Wonderland est une traversée abstraite et émerveillée du monde et non une illustration littérale du conte.

Site web : https://www.sylvainhuc.com/
Mail : prod@sylvainhuc.com

Vous souhaitez plus de renseignement ou bien vous pré-inscrire à une prochaine visio-rencontre ?
Utilisez le formulaire « Premier contact » ci-dessous.

Premier contact

Programmation
2020-2021

Décembre - Avril 2021

Développer son projet artistique dans les musiques actuelles

Public : Artistes et groupes accompagnés dans leur département

en savoir +

2020-2021

Journées professionnelles des compagnies

Public : Programmateurs, élus. Compagnies professionnelles des départements de l’Aveyron, du Gers, du Lot et du Tarn-et-Garonne

en savoir +

Année scolaire 2020/2021

© David Herrero

Dans(ons) les oeuvres

Public : Danseurs amateurs et professeurs de danse

en savoir +